Les reportages du r.a.m. en 2016

Jeudi 07 juillet : sortie à l’Aquarium de Lyon et Parc de la Tête d’Or

Sous un beau soleil d’été, les relais assistantes maternelles de La Clayette et celui d’ABISE se sont associés pour  préparer une belle petite sortie pour 20 assistantes maternelles accompagnés de 19 enfants.

Pour démarrer la journée, nous avons pris le bus au plus grand plaisir des petits et participer à la joie des lyonnais : les bouchons. Malgré ce petit rallongement, nous avons profité pendant 1h de la visite de l’Aquarium. Les enfants furent émerveillés par la multitude de poissons et par le bassin tactile où ils ont tous pu caresser les étoiles et concombres de mer.

Après un nouveau petit voyage en bus, installation au parc de la Tête d’Or pour enfin pique niquer, nous avions tous très faim après cette matinée.

Un temps de repos bien mérité s’impose pour petits et grands. L’après midi était libre : certains ont fait le tour du parc zoologique, pendant que d’autres ont fait du petit train ou manger une bonne glace.

16h : la journée se termine au parc, elle est passée beaucoup trop vite.

Avant de reprendre le bus, rentrer et raconter aux parents toutes les belles, un petit goûter et la photo de groupe est de rigueur.

Ce fut une journée très conviviale riche en échanges aussi bien entre adultes qu’entre enfants des deux relais.

Sarah et Myriam les responsables des relais travaillent régulièrement ensemble afin de mutualiser les compétences et les moyens. Les assistantes maternelles des deux relais n’en sont pas à leur première rencontre et les échanges entre elles sont riches et sympathiques

 

 


des formations lors de rencontres professionnelles à Paris                    les 30/31 janvier 2016

Le samedi 30 janvier 2016, nous participons pour la seconde fois aux rencontres professionnelles des assistantes maternelles à Paris sur le thème « les petits et les activités pédagogiques ».

Cette année,  13 assistantes maternelles du relais assistantes maternelles ABISE ont participé : 5 de plus qu’en 2014. Nous nous sommes associés avec le relais de La Clayette qui est venu avec 8 assistantes maternelles, le relais de St Martin en Bresse avec 5 assistantes maternelles et le relais de Buxy avec 4 assistantes maternelles.

 

Pour être à 9h à Paris, où les organisateurs des rencontres nous attendaient, nous avons dû finir notre nuit dans le bus et partir à 2h du matin de St Christophe. Petite escale à Chalon pour récupérer les collègues de Buxy et St Martin.

Grace à notre bon conducteur, nous sommes arrivées à 8h30, nous avons même eu le temps de prendre une petite collation avant de démarrer notre journée de formation.

 

Les rencontres démarrent joyeusement par un petit spectacle d’une assistante maternelle et son mari venant du Lot sur le thème des activités à faire avec les touts petits.

 

Intervention de Jean EPSTEIN, psychosociologue: «les activités pédagogiques des assistantes maternelles. »

A  la question, les assistantes maternelles font elles des activités à but pédagogique, la réponse est oui. Dans tout ce qu’elles font avec les enfants, l’intérêt pédagogique pour les enfants est présent. Le fait d’être à leur domicile favorise cet aspect éducatif et tient compte en plus du rythme de chaque enfant.

Mr EPSTEIN insiste sur deux points essentiels

* les professionnelles doivent partir de leurs propres plaisirs pour accompagner les enfants.

* savoir prendre le temps pour les accompagner. Les laisser grandir à leur rythme.

 

Petite pose animée par Simon FACHE, pianistologiste qui nous montre par l’humour à quel point la musique est riche et essentiel au développement de l’enfant. 

 

Intervention de Blaise PIERREHUMBERT sur « l’attachement d’un enfant »

Pour l’enfant, l’adulte est un port d’attache. La sensibilité de l’adulte entraine la sécurité de l’enfant.

L’enfant éprouve souvent un stress quand il va pour la première chez sa future assistante maternelle : l’adulte (parent et assistante maternelle) doit lui donner une réponse verbale rassurante en lui montrant que l’adulte a compris sa tristesse et qu’il l’aidera de son mieux.

Pour lui, l’attachement est différent de l’amour mais entraine une sécurité.

 

Après le repas, les assistantes maternelles et leur responsable du relais assistantes maternelles de Bry-sur-Marne nous font une représentation de leur spectacle qu’elles ont construit à partir d’une histoire. Elles ont fabriqué elles mêmes différents animaux en lien avec l’histoire de la grenouille et ont créées une petite scénette autour. 

 

Intervention de Jean Pierre POURTOIS sur « l’enfant est notre pédagogue »

« Comment se fait-il que les enfants étant si intelligents, la plupart des hommes sont souvent bêtes ? »

L’éducation et l’environnement que l’on offre aux enfants ont un rôle très important pour leur avenir.

L’éducation sert à aider un enfant à grandir. Grandir pour être autonome et se suffire à soi-même. Le rôle de l’adulte est donc de permettre à l’enfant de lui laisser faire ses 12 pédagogies dont celles de découvrir le monde.

« L’émancipation de l’être humain n’a pas de limite, seul l’éducation elle, s’impose ».

 

Pose détente avec l’homme orchestre Rémy BRICKA

 

Intervention d’Isabelle PYBOURDIN, professeur des écoles sur « faut-il préparer les enfants à l’école ?».

Après avoir retracé l’historique de l’école et les différentes organisations qui structurent l’école, Mme PYBOURDIN nous explique que le plus important est d’impliquer l’enfant dans son projet et de lui donner l’envie d’aller à l’école pour apprendre.

Pour apprendre, il faut : de l’attention, avoir envie de faire, avoir un retour immédiat sur ce que l’on fait pour ajuster et apprendre et consolider les acquis grâce à la répétition.

 

Bilan de Jean EPSTEIN

Mr EPSTEIN termine la journée en retraçant les différents éléments qui ont été dit par les intervenants.

En conclusion, quelles activités pour les petits : celles qui éveillent la curiosité, la créativité, celles avec un agencement de matériel en accès libre, en autonomie. Activités qui permettent aux enfants de développer pleins de stratégies, de détournements.

« Le désordre, permet aux enfants de développer leur imagination. »

 

Les prochaines rencontres auront lieu le 28 janvier 2017, sur le thème des fondamentaux : la famille, le sommeil, le repas, l’accueil, le langage.. Pleins de sujets intéressants à traiter.

 

A l’issu de cette journée un petit bilan oral s’est fait avec les assistantes maternelles. Ce fut une journée riche en apports mais peut être parfois un peu loin du thème initial qui était « les activités pédagogiques » et parfois avec des propos un peu trop théoriques et complexes.

 

------------------------------------------

 

Après une bonne journée de formation et un réveil avant l’aurore, la pause est de rigueur.

Le bus nous emmène sur notre lieu d’hébergement : le centre Kellermann. Pour éviter la trop grosse fatigue, les responsables de RAM avaient prévu un temps de repos et d’installation dans les chambres, suivi du repas pris sur le lieu d’hébergement. Ce fut le moment des échanges et de rencontres entre les assistantes maternelles des différents RAM.

Pour fêter la réussite de deux assistantes maternelles à leur concours d’ATSEM (Sophie et Isabelle), nous nous sommes retrouvées autour d’un petit apéritif puis vite dans les dortoirs pour récupérer de notre journée.

Dans les dortoirs de 3 à 8 personnes, la rigolade était présente : rien de tel pour mieux se connaitre.

 

Dimanche matin, le réveil ne s’est fait pas à l’aube, bien heureusement. Après le petit déjeuner, direction Le Louvres pour une ballade d’une heure en bateau mouche. Nous avons pu voir les principaux monuments de Paris. Malgré la pluie, nous avons pu tout de même prendre quelques photos et refaire la scène de Titanic (Clin d’œil à Véronique et Alexandra..).

 

Une fois terminé, direction Notre Dame pour une visite de la cathédrale, puis objectif : trouver un restaurant qui nous accueille aussi nombreuses. Pas de problème, la crêperie nous accepte volontiers à 23 personnes (RAM de La Clayette et ABISE): en prime vue sur la cathédrale.

Puis retour au bus où deux assistantes maternelles ont bien failli rester sur place. Heureusement, Myriam comptait régulièrement le nombre de personnes pour éviter d’en laisser sur le carreau et surtout vive les portables….

 

 Petite escale à la Tour Eiffel avant de reprendre le bus et rentrer en Saône et Loire.

 

Afin d’inciter les échanges entres les assistantes maternelles des 4 relais, les responsables de RAM avaient prévu un petit jeu à faire dans le w.e. Chaque assistante maternelle avait transmis à leur responsable, une particularité les concernant. L’objectif était de retrouver à qui correspondait la particularité. Pour cela, il fallait bien évidemment faire connaissance et échanger. Tout le monde à bien joué le jeu et certaines particularités ont entrainé de bons fous rires.

Les résultats du petit jeu ont été donnés lors du  trajet de retour. Les grandes gagnantes : les assistantes  maternelles du relais de La Clayette. Pour remercier tout le monde de leur participation, chaque responsable de RAM a offert aux assistantes maternelles un petit souvenir de Paris.

Vu qu’une des assistantes maternelles avaient pour particularité « je chante du matin au soir », nous avons demandé à Alexandra une petite démonstration de chants.

 

Un nouveau  weekend end riche en échanges, apports et rigolades.

A la fin de celui-ci, il a été décidé que d’autres projets se feraient avec le relais de La Clayette pour permettre de nouvelle rencontre.

 

Ces temps en dehors du quotidien avec les enfants lors de temps d’animation ou lors de réunions de travail, permet certes des apports théoriques mais également et surtout de créer une dynamique de groupe, une solidarité entre les professionnelles et une existence positive du relais.

Sur le relais ABISE, grâce à ces rencontres  et l’implication des assistantes maternelles dans la vie du RAM, tous ces éléments sont bien présents et font du relais ce qu’il est aujourd’hui. Un relais dynamique et convivial reconnu sur le territoire.

 

Vidéo de TPMA sur les rencontres : http://assmatmag.com/

                              Article du JSL RAM de St Martin en Bresse